Les Badlands, au pays des dinosaures.

Retour à l’époque Jurassique.

Près de 15 années se sont écoulées depuis ma première grande traversée du Canada. C’était l’un de mes plus grands rêves de partir à la découverte des magnifiques paysages de l’Ouest Canadien. Après avoir parcouru des milliers de kilomètres en passant par l’Ontario et les plaines, nous arrivions enfin dans les « badlands », les mauvaises terres. Elles fut nommées ainsi par des explorateurs européens qui ont dû traverser des terres plutôt hostiles. Après avoir vu des plaines à perte de vue pendant des heures et des heures, arriver dans les badlands procure un sentiment de satisfaction. Le paysage des badlands nous transporte directement à l’époque jurassique. Vous pourrez admirer des canyons battus par le vent et érodés par la fonte des glaces, des cheminées de fée « hoodoos » et surtout, découvrir d’importants vestiges uniques au monde.

Les Badlands et le Parc provincial des Dinosaures

Les badlands sont situées dans les vallées fluviales du sud de l’Alberta, notamment le long de la rivière Red Deer. Les badlands, situées sur le territoire traditionnel des Siksikas (Pieds Noirs), revêtent d’une grande importance spirituelle pour eux. Le site archéologique de Writing-on-Stone, que les Siksikas appellent « Aisinai’pi » est un site sacré abritant de nombreuses pièces d’art rupestre d’une grande importance.

Petroglyph
Petroglyph, Crédit photo : Canadian Geographic.

Les badlands prennent leur forme la plus impressionnante dans le Parc provincial des Dinosaures, où l’on a découvert la plus grande concentration de fossiles de dinosaures, devenus célèbres dans le monde entier. Malgré son paysage désolé, sa beauté naturelle n’en est pas moins saisissante.

Ce parc de 7 825 hectares a été désigné site du patrimoine mondial des Nations Unies (UNESCO) en 1979, notamment en raison de ses extraordinaires badlands, les plus impressionnants par leur taille au Canada. Outre ses paysages d’une grande beauté, le parc contient les vestiges les plus importants qu’on ait jamais trouvés. Il s’agit d’environ 44 espèces, 34 genres et 10 familles de dinosaures, âgés de 75 à 77 millions d’années. Ce qui comporte des caractéristiques inégalées pour ce qui est du nombre et de la grande qualité des spécimens trouvés. Le Parc provincial des Dinosaures renferme alors quelques-uns des plus importants spécimens de fossiles de l’Âge des dinosaures jamais découverts dans l’histoire de la Terre.

Badlands
Badlands, Crédit photo : Ronnie Chua.

La route de la vallée des Dinosaures

Ce circuit est proposé par tourisme Alberta avec comme point de départ Calgary. Comme la journée lors de mon voyage au pays des dinosaures a été très brève, je vous conseil fortement de prévoir une journée complète afin d’apprécier davantage tout ce que les badlands ont à offrir. Vous pourriez facilement y passer quelques jours, surtout si vous aimez la randonnée pédestre et faire de la photographie.

Carte de la Vallée de Drumheller
Carte de la Vallée de Drumheller.

Le circuit historique de la vallée des dinosaures débute donc à Calgary et suit les deux rives de la rivière Red Deer, le long des parcours « Dinosaur » et « Hoodoo ». Vous traverserez de magnifiques paysages et des reliefs surnaturels et vous découvrirez pourquoi la région est devenu si célèbre.

Dirigez-vous ensuite vers le nord sur l’autoroute 2, puis vers l’est sur l’autoroute 72 qui devient l’autoroute 9 et rendez-vous jusqu’à Drumheller. Juste avant d’arriver, arrêtez-vous au point d’observation panoramique du canyon Horseshoe, vous aurez une vue magnifique sur les badlands.

Si vous êtes avec des enfants, rendez-vous ensuite jusqu’au centre d’information touristique de la ville de Drumheller pour faire la rencontre du plus grand dinosaure au monde. Vous pourrez monter un escalier jusqu’au sommet du dinosaure et profiter de la vue depuis sa mâchoire béante pour admirer le panorama des badlands.

De retour sur l’autoroute 838, conduisez en direction nord jusqu’au point d’observation du canyon Horsethief. Rendez-vous au bord du canyon pour avoir une vue imprenable sur la vallée. Poursuivez votre route et franchissez la rivière Red Deer à bord du traversier Bleriot, l’un des derniers traversiers à câble de l’Alberta. De l’autre côté, vous constaterez que vous êtes de nouveau sur le circuit touristique « Dinosaur Trail ». Filez vers le sud pour une visite touristique de la vallée de Drumheller.

Empruntez le circuit touristique « Hoodoo Trail » (autoroute 10) et rendez-vous au site protégé des cheminées de fée. Vous pourrez admirer de près les impressionnantes colonnes créées par l’érosion du grès et du calcaire.

hoodoos, badlands
Hoodoos, Crédit photo : Tomas Nevesely.

Traversez ensuite la région des mines de charbon et profitez-en pour visiter le lieu historique national d’Atlas Coal Mine. Visitez le dernier culbuteur de charbon en bois du Canada et jugez-vous mêmes si ces anciens bâtiments sont réellement hantés.

Atlas Coal Mine
Atlas Coal Mine

Faites marche arrière sur l’autoroute 10, puis prenez l’autoroute 10x. Vous traverserez 11 ponts à voie unique avant d’arriver dans le hameau de Wayne où se trouve le légendaire Last Chance Saloon. Installez-vous à une table à pique-nique à l’extérieur ou prenez une place à l’intérieur pour écouter la musique sur le juke-box d’époque. Après une journée d’exploration, vous serez prêt à déguster un savoureux plat de boeuf de l’Alberta préparé à votre goût et accompagné d’une boisson bien fraîche.

Last chance saloon, alberta
Last Chance Saloon Wayne Drumheller. Crédit photo : Phenomenal Globe Travel Blog.

Si vous y allez en août, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour assister à un spectacle de musique à l’Amphithéâtre Badlands, qui offre une scène spectaculaire au coeur des badlands et un acoustique remarquable. Depuis 25 ans, les meilleurs talents canadiens offrent chaque année, une série de spectacles dans un des environnements les plus spectaculaires au Canada.

Amphitheatre Badlands
Amphitheatre Badlands. Crédit photo : The canadian badlands passion play.

Et tant qu’à être à Drumheller, rendez-vous donc au prestigieux Musée Royal Tyrrell. De tous les musées que j’ai pu visiter, celui-ci valait vraiment le détour. De se retrouver à côté de réels assemblages de fossiles de dinosaures était très fascinant et impressionnant. Pas besoin d’être un grand paléontologue pour apprécier cette visite, être seulement curieux et intéressé par l’histoire de la vie sur terre suffit.

Musée Royal Tyrrell / Royal Tyrrell Museum

Le musée Royal Tyrrell est un attrait touristique majeur des badlands et un centre de recherche paléantologique reconnu pour sa collection la plus riche du monde, composée de plus de 160 000 fossiles. Plus de 2 000 spécimens sont trouvés chaque année. Le musée est situé à 6 km au nord-ouest de Drumheller, au coeur de la formation de states fossilifères, là où la plus grande concentration de fossiles fut trouvés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nommé Tyrrell en l’honneur de Joseph Burr Tyrrell, un géologiste qui a accidentellement découvert le premier fossil de dinosaure dans la Red Deer River valley en 1884. Le dinosaure carnivore trouvé par Tyrrell a été nommé plus tard, Albertosaurus sarcophagus.

Le musée a ouvert ses portes en 1985 et en 1990, reçoit le statut de « Royal » et pour cause. Vous pourrez y voir une magnifique exposition de scènes célébrant les 3.9 billions d’années d’histoire de la vie sur terre. Une des scènes la plus populaire est le « Dinosaur Hall », le couloir du dinosaure composé de plus de 40 assemblages de squelettes de dinosaures (Tyrannosaurus rex, Albertosaurus, Stegosaurus et Triceratops).

Tyrannosaurus Rex, Royal Tyrrell Museum
Tyrannosaurus Rex, Royal Tyrrell Museum. Crédit photo : Vert Voyage.

Une des autres expositions « Lord of the Land », le seigneur de la terre, présente les Theropods les plus dangereux connus en Alberta. Aussi, vous pourrez voir le « Cretaceous Garden », le jardin du crétacé présentant les plantes les plus représentatives vivant à cette époque. Les visiteurs peuvent même observer les techniciens au travers d’une fenêtre « Preparation Lab » en train de préparer les fossiles pour la recherche et pour les expositions.

Prévoyez quelques heures pour faire la visite du musée car la collection qu’ils détiennent est vraiment impressionnante. Vous vivrez certes un retour dans le lointain passé, à l’époque jurassique. C’est assurément un incontournable si vous visitez la région.

Protection du patrimoine naturel

Les badlands du sud de l’Alberta, revêtent d’une grande importance culturelle et scientifique, attirant des milliers de visiteurs chaque année. Il était donc indispensable de mettre en place un contrôle et un suivi de l’accès des visiteurs au parc ainsi qu’au site archéologique Writing-on-Stone afin de minimiser les répercussions environnementales.

La Vallée des Dinosaures, Allberta
La Vallée des Dinosaures. Crédit photo : Vert Voyage.

La protection et la gestion des badlands est régit par un certain nombre de lois provinciales, en particulier la Provincial Parks Act et la Historic Resources Act. L’utilisation du territoire est gérée activement et les effets des activités des visiteurs, de l’exploitation des installations et du pâturage d’animaux d’élevage sont surveillés et contrôlés. L’accès du public aux zones les plus vulnérables du site est contrôlé de façon stricte. Les recherches conduites par des paléontologues et archéologues, la collecte et l’extraction de matériaux fossilifères sont rigoureusement réglementées. Bref, il suffit de trouver un équilibre entre le développement du tourisme et la recherche tout en préservant le mieux possible ces sites uniques.

Toutefois, les badlands sont situées sur une formation géologique renfermant d’importantes ressources pétrolières. Il est interdit d’extraire des hydrocarbures à partir de la surface du territoire, mais grâce à des techniques de forage directionnel, l’industrie est en mesure d’accéder aux ressources pétrolières sous-jacentes à partir de l’extérieur des limites. Les activités d’extraction d’hydrocarbures se déroulant à l’extérieur du territoire sont gérées activement et étroitement surveillées de manière à ce que l’incidence visuelle et environnementale soit réduite au minimum.

Puit de pétrole, Alberta
Puit de pétrole, Alberta. Crédit photo : Vert Voyage.

Conclusion

En terminant sur une bonne note, si vous allez dans le coin de Calgary ou bien si vous prévoyez traverser le Canada, je vous suggère fortement de prévoir une journée dans ce magnifique coin de pays. C’est un petit détour de la transcanadienne mais ça vaut vraiment le coup. Vous ne serez pas déçu!

Références et liens utiles :

Unesco, Parc provincial Dinosaur

Encyclopédie canadienne, Parc provincial Dinosaur

Encyclopédie canadienne, Badlands

Canadian badlands

Wikipédia.org, Musée Royal Tyrrell

Tyrrell Museum.com

La route de la vallée des dinosaures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.