La belle de l’Ouest, l’île de Vancouver

Là où les montagnes y rencontrent l’océan, là où une nature unique fait de cette belle de l’Ouest, une île d’une beauté et d’une richesse incroyable!

Située à l’extrémité ouest du Canada, face à la ville de Vancouver, l’île de Vancouver est une très grande île côtière. Longue de 460 km et large de 80 km (à son maximum), elle est la 11e plus grande île du Canada et la plus peuplée du pays, juste après l’île de Montréal. L’île est surtout habitée dans le sud (Victoria) et sur la côte est, 750 000 habitants au total.

Avec une superficie de 32 000 km2 et ses 3 440 km de côtes, l’île offre une nature unique avec l’un des écosystèmes les plus variés au monde. Que ce soit les plages qui bordent les forêts ou bien les fjords, les lacs et les prairies, tous forment des habitats où s’épanouit un grand nombre d’espèces sauvages. Il est fréquent d’y voir des baleines, des orques, des phoques, des grizzlys, des ours noirs et des dizaines d’espèces d’oiseaux. Le plus haut sommet de l’île, 2 200 m d’altitude, est le mont Golden Hindle, situé dans le Strathcona Provincial Park et plus de 88% du territoire de l’île bénéficie de couvert forestier.

Traversier

Pour se rendre sur l’île, il faut prévoir prendre le traversier à partir d’un des deux terminaux dans la région de Vancouver : Tsawwassen au sud et Horsebay au nord. La traversée se fait en 1h30 environ et tout au long du trajet, le paysage est vraiment spectaculaire avec ses îles verdoyantes, ses majestueuses montagnes et la vie marine omniprésente. Notre destination, Nanaïmo, le port d’entrée au coeur de l’île de Vancouver et le point de départ de la magnifique route 4, traversant l’île tout en lacets, d’est en ouest. Pour connaître les horaires et tarifs du traversier, suivez ce lien : www.bcferries.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nanaïmo

Nanaïmo est la deuxième ville en importance sur l’île de Vancouver. Située en bordure de mer, son port animé et ses marinas, sur fond de paysage de carte postale, attirent les plaisanciers par sa beauté et pour ses richesses naturelles exceptionnelles. Parmi les activités les plus populaires : des excursions en bateau, la pêche, la plongée sous-marine, le kayal de mer, la randonnée pédestre et le cyclisme. Une plongée avec les phoques à Snake Island, ça vous tentent? Ou bien à seulement 10 minutes de traverse, le parc provincial marin de New Island, l’endroit rêvé pour les amateurs de randonnées pédestres paisibles ou à bicyclette. Un oasis de paix, l’endroit idéal pour la détente et la contemplation!

Cathedral Grove / Parc provincial MacMillan

Le Parc provincial MacMillan, fondé en 1947 et d’une superficie de 301 hectares, fait partie de la réserve de la biosphère du Mont-Arrowsmith. Situé en bord de route de la British Columbia Highway 4, entre Qualicum Beach et Tofino, le site Cathedral Grove,  la « forêt cathédrale centenaire » abrite des géants, les plus gros arbres du Canada. Donnée à la province par la compagnie Mac Millan Bloedel Paper, on peut aujourd’hui admirer ces arbres majestueux en parcourant des sentiers aménagés à cet effet.

Cathedral Grove, île de Vancouver. Crédit photo : Vert Voyage.

Marcher dans cette « forêt cathédrale » est une expérience extraordinaire. J’avais l’impression de marcher dans une forêt enchantée, entouré de ces gigantesques arbres et de la mousse verte bien accrochée aux arbres. Par leur stature, leur force, leur beauté et leur histoire, ces arbres géants imposent le respect et la gratitude. De pouvoir les observer, les toucher et les sentir était un réel privilège.

Comme le disait si bien Luther Standing Bear « Le coeur de l’Homme éloigné de la nature devient dur. L’oubli du respect dû à ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’Homme. »

Le plus grand arbre du parc « le doyen de la place » est le géant Douglas Fir, il a plus de 800 ans et mesure plus de 76 m, avec un diamètre de 9 m. Juste à titre de comparaison, il est plus grand d’une vingtaine de mètres que la tour de Pise en Italie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette forêt pluvieuse tempérée de douglas taxifoliés, de cèdres rouges de l’ouest et des pruches ou hemlock abrite des spécimens à plus de 60 m dont le diamètre à la base dépasse les 3 m. Malheureusement, l’exploitation forestière a ravagé la forêt primaire de l’île. Plus de 90% des arbres géants de plus de 300 ans ont été abattus.

Prévoyez une demie heure pour faire le tour des sentiers. Même s’il est triste de constater qu’il ne reste très peu de ces arbres et que le parc est situé en bordure de la route, il est tout de même bien de pouvoir les observer. Pour les amoureux de la forêt et des arbres, se retrouver dans cette forêt est une expérience extraordinaire à vivre si vous allez sur l’île de Vancouver.

Ucluelet

Situé au bout de la route 4, sur la côte ouest de l’île de Vancouver, Ucluelet, surnommée « Ukee » par les locaux, est une ville chaleureuse et accueillante. Bercée par la mer et entourée de grandes plages de sable fin et de forêt, Ucluelet est en pleine nature. C’est un point de départ pour les excursions en mer, en bateau ou en kayak de mer, pour l’observation des baleines, des lions de mer et des otaries.

Ucluelet

À faire aussi : la Wild Pacific Trail loop, d’une longueur de 2,6 km, cette courbe boucle offre de beaux points de vue sur l’océan et amène à un joli petit phare.

Parc Pacific Rim

Le Parc Pacific Rim est situé entre Ucluelet et Tofino, sur la côte ouest, face à l’océan Pacifique. Ce magnifique parc longe la côte sur 105 km et offre les plus beaux paysages de la côte. Un incontournable est certainement le secteur de Long Beach pour ses plages sablonneuses qui s’étirent sur des kilomètres et reconnus des surfeurs pour ses belles grosses vagues.

Long Beach, île de Vancouver. Crédit photo : Vert Voyage.

Dans ce secteur du parc, il est possible de parcourir 9 courts sentiers aménagés, de la forêt pluviale à la plage. Sortez votre appareil photo car il ne faut surtout pas manquer le coucher du soleil. Pour les plus grands amateurs de randonnée pédestre, vous pouvez parcourir le circuit de randonnée le plus célèbre de la Colombie-Britannique, le West Coast Trail. Long de 75 km, il est considéré par certains comme l’une des randonnées les plus difficiles à faire en Amérique du Nord. Ancien sentier du télégraphe et des secours aux naufragés, il exige une bonne forme physique et il faut prévoir de cinq à huit jours de marche. Les places sont limitées : 30 randonneurs par jour à chacune des deux extrémités du sentier. Pour vivre cette expérience unique, il faut être rapide dans la réservation de ses places, en janvier, sur le site Internet Pacific Rim Park. Le West Coast Trail est ouvert seulement de mai à septembre.

Tofino

Tofino, enseigne. Crédit photo : Vert Voyage.

Tofino est le joyau de la côte occidentale du Canada. Située à l’extrémité de la route 4, à 40 km de Ucluelet, sur la côte Ouest de l’île de Vancouver, Tofino est réputée comme étant un des meilleurs endroits pour la pratique de surf. Les longues plages de Tofino sur la péninsule d’Esowista sont le paradis pour les surfeurs. L’ambiance décontractée et conviviale de cette petite municipalité entourée de magnifiques paysages, font de cet endroit un paradis pour les amoureux de la nature.

Tofino, paysage de la marina. Crédit photo : Vert Voyage.

Tofino offre la possibilité de pratiquer plusieurs types d’activités en pleine nature. Profitez de ses belles plages, faites une randonnée en kayak de mer pour l’observation des baleines. Partez à l’aventure en randonnée pédestre, faites l’observation des oiseaux et des ours noirs. Et pourquoi ne pas survoler la région en hydravion ou bien faire une escapade aux sources chaudes du Maquinna Provincial Park (Hot Spring Cove) pour une petite baignade?

En soirée, faites une petite tournée des boutiques, galeries d’art et ateliers d’artisanats. Lors de mon passage, un homme artisan, s’animait dans son atelier de soufflage de verre au rythme d’une musique entraînante. C’était tout un spectacle de le voir à l’oeuvre, un véritable artiste du verre soufflé.

Spirit of the fire, Tofino. Crédit photo : Vert Voyage.

Conclusion

Ma visite sur l’île fut plutôt courte, 2 jours seulement. Toutefois, j’ai quand même pu traverser l’île d’est en ouest et découvrir de magnifiques paysages. Évidemment, vous pourriez y passer des semaines à explorer cette île grandiose et les alentours. Si j’avais eu plus de temps, j’aurais certainement aimé visiter la perle de l’île, Victoria. Capitale de la province, Victoria est une ville bien branchée et élégante en raison de son influence britannique. Pour ceux et celles qui aiment les fleurs, un incontournable, l’un des plus beaux jardins d’exposition florale au monde, le lieu historique Butchart Gardens. Si vous avez soif d’aventure, d’activités de plein air, de randonnée pédestre, d’exploration et d’observation, l’île est certainement l’un des plus beaux terrain de jeu pour vous. Beautiful British Columbia!

Faits intéressants à savoir

Blancs en neige

Les bords de mer sont souvent couverts de boules mousseuses comme des blancs d’oeufs montés en neige. On les surnommes blancs en neige. Elles contiennent des plantes microscopiques très protéinées qui se mélangent à l’air et à l’eau sous l’effet des vagues et du vent. Donc, ne vous inquiétez pas, c’est un phénomène tout à fait naturel.

Zone potentielle de tsunami

Du côté du Pacifique de l’île, on ne lésine pas avec les risques de tsunami. Des pancartes installées tout le long du Pacific Rim indiquant les procédures à observer en cas d’urgence : si la terre tremble, dirigez-vous vers un point surélevé ou vers l’intérieur des terres et suivez les trajets d’évacuation.

Route évacuation Tsunami. Crédit photo : Vert Voyage.

 

Liens utiles et références :

Vancouver Island.travel

Tourisme-cb.com

HelloBC.com

Geo Plein Air.com

Blogue.parcourscanada.com

Wikipedia.org

Tourism Tofino.com

BC Parks MacMillan

Pacific Rim Park

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.