L’île des amoureux dans les Caraïbes, Sainte-Lucie

Sainte-Lucie et ses plus beaux atours

Surnommée le « joyau des Caraïbes », Sainte-Lucie a été désignée à plusieurs reprises comme étant la destination la plus romantique des Caraïbes par les World Travel Awards. C’est donc l’endroit tout désigné pour une lune de miel en pleine nature. Cette magnifique petite île aux paysages luxuriants à couper le souffle, offre une nature riche où la culture et l’histoire constitue une grande partie de l’attrait de l’île. Considérée comme étant une des îles les plus chaleureuse des Caraïbes, son mélange de culture africaine, française et anglaise lui confère un dynamisme unique, propre à cette île.

En 2014, j’atterrissais sur cette magnifique petite île où j’ai eu le plaisir de découvrir une nature exceptionnelle et des paysages grandioses. Vous recherchez un nouvel endroit pour vos vacances? Pourquoi ne pas tenter l’expérience de la belle Sainte-Lucie?

Un p’tit brin d’histoire et quelques infos à savoir

Sainte Lucie est un État insulaire des Antilles faisant partie de l’arc des îles du Vent, dans les petites Antilles, bordée par la mer des Caraïbes. Elle est le seul État au monde à porter le nom d’une femme. Son nom provient de Lucie de Syracuse ou sainte Lucie, vierge et martyre, issue d’une noble et très riche famille « Syracuse », son nom est illustré dans l’histoire de l’Église sicilienne (Italie).

Située entre les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, la Barbade et la Martinique, Sainte-Lucie a une superficie de 620 km2 pour une population d’environ 188 000 habitants. L’île fut visitée pour la première fois par les Espagnoles en 1500 et c’est la France qui commença à réellement s’installer une centaine d’années plus tard. Tout au long du 17e et 18e siècle, le territoire est disputé entre la France et le Royaume-Uni. Le pays devient indépendant en 1979 en tant que royaume du Commonwealth et adhère à l’Organisation des États de la Caraïbe orientale en 1981.

Témoin d’une lutte acharnée entre les Anglais et les Français, Sainte-Lucie est officiellement surnommée « l’Hélène de l’ouest » par analogie avec Hélène de Troie qui fut aussi dans l’Antiquité, l’enjeu d’une lutte acharnée entre différents peuples. Tout au long de son histoire, l’île fut française à plusieurs reprises d’où provient son riche héritage de sa propre culture créole teinte d’influences françaises. L’anglais est aujourd’hui la langue officielle et d’enseignement mais le créole saint-lucien à base lexicale française est la langue première du pays. Le créole est parlé par 75% de la population et son usage est dit-on, en augmentation. Seulement 2% de la population est francophone.

Sa capitale est Castries où habite le tiers de la population du pays. Les autres grandes villes sont Gros Islet, Soufrière et Vieux Fort.

Vue magnifique sur les Pitons, Vert Voyage.

Les Pitons

Sainte-Lucie est une île volcanique. Les pitons, Gros Piton et Petit Piton, deux montagnes emblématiques absolument sublimes font partie de la chaîne volcanique du Qualibou, également appelé Soufrière, volcan principal de l’île et ville voisine. Les pitons culminent respectivement à 786 mètres et à 743 mètres d’altitude. Ils sont reliés par la crête d’un autre piton : le piton Mitan.

Vous aimez la randonnée pédestre? Un sentier, accessible à tous, a été spécialement tracé autour de Gros Piton. Pour les plus téméraires, un second parcours, à mi-chemin entre randonnée et escalade, représente un défi et nécessite environ 5 h d’escalade.

Bain de boue à la Soufrière

Bénéficiant de la présence d’un champ géothermique au sein du site volcanique, d’importantes sources chaudes dégageant des fumeroles de soufre, témoignent que l’activité volcanique est toujours présente. Ces sources chaudes font partie des sites inscrits au patrimoine mondiale de l’Unesco.

La Soufrière, Vert Voyage.

Si vous avez envie de vivre une expérience originale, rendez-vous au spa naturel de Sulphur Springs sur les flancs du Qualibou pour un bain de boue ravigotant. La Soufrière est le seul volcan accessible en automobile. Prévoyez arriver tôt pour éviter la manne de touristes.

Le marché de Castries et spécialités locales

Si vous recherchez un contact plus étroit avec la population locale, il faut absolument vous rendre au « Castries Market », le plus vaste marché en plein air de Sainte-Lucie, classé #3 au monde par le National Geographic. Vous aurez l’embarras du choix dans la recherche d’un souvenir, de produits locaux et surtout, pour goûter des plats typiquement créole, riche et épicée.

La culture créole vous intéresses? Il est possible d’assister à des démonstrations de fabrication de pain de manioc, façon de faire typiquement créole ou encore de voir les méthodes traditionnelles de captures d’écrevisses et la récolte du miel. Pour en savoir davantage, visitez le site internet suivant : Heritage Tours St-Lucia.org sous la rubrique Parc Créole de Fond Latisab.

Partout où vous irez à Sainte-Lucie vous pourrez goûter à la délicieuse bière nationale, une bière blonde, la Piton. Sur l’étiquette, on peut voir les deux pitons, l’emblème de l’île.

Du rhum est également distillé sur l’île. Je n’ai pas eu l’occasion de visiter une de ces distilleries mais j’ai toutefois pu acheter une bouteille de rhum « Chairman’s Reserve », un excellent rhum que je consomme avec modération.

Pour les amoureux du chocolat, il faut visiter les plantations de cacao « Bean to Bar », une visite vous permettant de découvrir l’univers du chocolat, de la cueillette à la transformation où vous serez même invités à fabriquer votre propre chocolat. Une dégustation s’impose évidemment!

Tous les vendredis soirs à Sainte-Lucie, c’est la fête. Dans quelques villages, on ferme des rues et on sort les tables et la musique prend place, on danse sur du calypso et reggae. C’est une autre belle occasion de goûter à la nourriture locale et de vous imprégner de la culture de l’île.

La côte est, rencontre avec la nature sauvage

C’est sur la côte est que la nature se fait plus sauvage. Les touristes sont moins nombreux dans cette partie de l’île, ce qui ajoute à son authenticité. Un arrêt s’impose au petit village de pêcheurs de Dennery et à la Tille Waterfalls située au milieu d’une abondante végétation tropicale.

Plus au nord, une presqu’île de 18 hectares de verdure avec ses petites plages et ses vestiges de fortifications érigées par les Anglais, endroit ayant servi de base américaine pendant le Seconde Guerre mondiale. Malgré son passé sombre, « Pigeon Island National  » est un incontournable à découvrir lors de votre séjour à Sainte-Lucie.

Jardin botanique « Diamond  Mineral Baths & Botanical Garden »

Sainte-Lucie est sans contredit un paradis pour les amateurs de spas en plein air, d’où pourquoi autant de gens la choisisse comme destination romantique. S’il y a un endroit à découvrir, c’est bien le « Diamond Mineral Baths and Botanical Garden ». Évidemment, une visite du jardin s’impose. Regorgeant de magnolias, de gommiers et de papayers, de délicieux effluves émanent et vous entraîneront jusqu’à cette magnifique cascade qui coule sur une paroi rocheuse offrant des teintes multicolores (en raison de la présence de minéraux). Aussi sur le site, une ancienne plantation de cacao et d’agrumes ainsi qu’une belle variété de fleurs et de plantes indigènes.

Excursion en 4 X 4

Lors d’une belle journée ensoleillée, nous sommes partis en randonnée guidée en 4 X 4 pour découvrir des paysages magnifiques. Nous avons traversés une forêt humide où la végétation était incroyable. Je n’avais jamais vu auparavant des feuillages aussi énormes et c’était la première fois que je voyais un arbre arc-en-ciel. C’était de toute beauté! Nous avons fait un petit arrêt dans une plantation de banane et ensuite nous sommes allés visiter un petit village bien charmant, l’Anse La Raye. C’est à cet endroit que j’ai photographié un street art bien coloré, témoignant la culture de coin ainsi qu’une charmante petite maison typique du village.

Street Art, Vert Voyage.
Maison Anse la Raye, Vert Voyage.

Ensuite, nous sommes allés en direction du « Beacon Restaurant », un restaurant bien coloré, sur pilotis, avec une vue imprenable sur les Pitons. Ce restaurant bénéficie d’une vue exceptionnelle au milieu d’une végétation luxuriante. Après avoir très bien mangé et reçu un accueil incroyable, nous nous sommes dirigés vers la trop célèbre Soufrière. L’odeur de souffre était très intense mais il en demeure pas moins que même malgré l’achalandage monstre en pleine journée, l’endroit est tout à fait mythique.

The Beacon Restaurant, Vert Voyage.

Plongée sous-marine

Les fonds marins de Sainte-Lucie recèlent de merveilles. Ses eaux cristallines regorgent de poissons tropicaux. D’importantes failles sous-marines, dues à la présence volcanique, offre des crevasses vertigineuses. Que ce soit à l’Anse Chastanet ou bien à l’Anse Cochon, ce sont tous deux des endroits tout désignés pour faire de la plongée. Nous avons eu l’occasion d’aller plonger dans l’Anse Cochon sur une épave. Pour dire vrai, j’ai seulement fait du snorkelling mais j’ai quand même pu voir la silhouette de l’épave. D’autres plus courageux que moi on fait la plongée et ce fut une belle expérience. De l’Anse la Raye au Coral Gardens en passant par Fairy Land et Superman’s Flight, les sites de plongée réputés ne manquent pas à Sainte-Lucie. Vous ne serez certainement pas déçu peu importe votre niveau.

Anse Cochon, Vert Voyage.

Tet Paul Nature Trail

Pour les randonneurs, Tet Paul Nature Trail est une randonnée accessible de 45 minutes, offrant aux visiteurs un certain nombre de vues imprenables sur la route de la Martinique, Saint-Vincent, le Sugar Beach et le Petit Piton. Vous verrez des plantes médicinales traditionnelles et des arbres fruitiers exotiques le long du chemin et vous pourrez visiter une maison traditionnelle où les habitants avaient l’habitude de vivre. Pour plus d’informations, visitez ce site internet : Tet Paul Nature Trail.com

Conduire à Sainte-Lucie

Conduire à Sainte-Lucie est un sport extrême en raison des conditions routières généralement difficiles. D’abord, il faut savoir que le passé britannique de l’île fait en sorte que la conduite se fait à gauche. Ajouté à cette difficulté, les routes sont très étroites avec de nombreux virages en épingle. Si vous ne croyez pas être à l’aise dans ces conditions, il est préférable de vous en remettre aux autres types de transport ou profitez-en pour réserver un tour guidé.

Le tourisme à Sainte-Lucie

Une grande partie de l’activité touristique est regroupée dans le nord de l’île, avec de nombreux hôtels, des marinas, et surtout le port de Castries ou de nombreux bateaux de croisière y font escale. Si tout comme moi vous préférez vous tenir loin de la manne de touristes et de l’américanisation de l’île, le sud sera certainement un meilleur choix. C’est beaucoup plus sauvage et les infrastructures touristiques y sont de taille plus modeste. On y trouve aussi un bon nombre d’activités nature. Sainte-Lucie vise plutôt un tourisme haut de gamme, c’est pourquoi on y trouve de nombreux hôtels de luxe. Si vous prévoyez un séjour en amoureux dans le plus grand des conforts, il faudra mettre la main dans votre poche. Peu importe ce que nous recherchez, Sainte-Lucie est une très belle destination et saura certainement vous plaire.

Liens et informations intéressantes :

Visiter Sainte-Lucie.fr

Soufriere Foundation.org

Heritage Tours St-Lucia.org

Tet Paul Nature Trail.com

Wiki

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.