Voyager à travers le monde virtuellement, bientôt à notre portée!

Et si voyager virtuellement devenait une alternative…

La réalité virtuelle nous permettra-t-elle un jour de visiter n’importe quel endroit à travers le monde sans même sortir de notre confort? La technologie nous permettra-t-elle de ressentir la chaleur du soleil, de sentir le vent effleurer notre peau et la douceur du sable sous nos pieds?

Et bien oui. La e-peau et les technologies haptiques permet d’explorer des univers virtuels à l’aide de nos cinq sens. Les technologies haptiques sont pour le moment très utilisées pour ressentir un contact lors d’une manipulation d’objets virtuels en 3D. Haptique étymologiquement veut dire le toucher et permet une interaction sensorielle entre le réel et le virtuel, entre l’écran et le bout du doigt ou toutes autres parties du corps. Bientôt, nous plongerons dans des univers virtuels explorable à l’aide de nos cinq sens et pourront agir sur notre environnement.

Le tourisme virtuel est à ses premiers balbutiements. Ce n’est que depuis seulement quelques années que la réalité virtuelle est utilisée dans les industries, en santé, en éducation, etc. L’objectif derrière l’utilisation de ces technologies dans l’industrie du tourisme est de séduire, de déclencher une envie et d’activer le désir. L’immersion interactive devient alors un véritable moteur dans le parcours d’achat du client. Le tourisme expérientiel n’a donc plus de limite!

Quelques distinctions

Avec le développement rapide de la technologie, il devient parfois difficile de s’y retrouver alors voici quelques petites distinctions à faire.

La réalité virtuelle (RV) : La réalité virtuelle est une reconstitution en image 3D se rapprochant de la réalité afin d’offrir une expérience immersive. La réalité virtuelle permet l’interaction et offre une liberté d’action, que ce soit dans ses déplacements ou dans le scénario. Il est même possible de manipuler des objets ou encore de parler à des personnages. Il suffit de visionner dans un casque de réalité virtuelle et vous aurez l’impression de faire partie du film.

La réalité augmentée (RA) : est un mélange d’éléments du réel et de la réalité virtuelle. À titre d’exemple, sur des images du réel (live ou enregistrées), on superpose des éléments du virtuel, pensons à Pokemon Go!

Vidéo 360° : le visiteur est un simple observateur qui se déplace sur des trajectoires imposées et contrôle seulement son angle de vue. Les films 360° immersifs sont généralement classés dans cette catégorie (RV/RA) car ils utilisent les mêmes techniques de visionnage (avec le casque RV). Les destinations commencent à s’approprier les techniques de films 360° et voir même de plus en plus l’utilisation de drones pour offrir de meilleures prises de vue.

Casque de réalité virtuelle

Toutes ces techniques se veulent totalement immersives alors on comprend facilement pourquoi le monde du tourisme s’est rapidement approprié ces techniques. La réalité virtuelle et augmentée est donc en train de devenir un pilier de la transformation numérique du tourisme. Il est désormais possible avec un simple PC ou un smartphone avec Youtube 360° et Facebook 360° de visionner des vidéos en réalité virtuelle et augmentée avec l’utilisation d’un casque de RV.

Projections de la réalité virtuelle

Plus d’un million de casques de réalité virtuelle se sont vendus dans le monde en 2017. Le potentiel de la réalité virtuelle dans l’industrie du tourisme dépasse les aspects de l’inspiration et de la promotion. La réalité virtuelle est un outil d’engagement puissant et se révèle être très utile pour la clientèle afin d’acheter, se divertir ou de s’instruire.

Les progrès de la réalité virtuelle ne cessent de croître et représentera un marché de 182 milliards de dollars américains en 2025. « Selon une étude réalisée par Goldman Sachs Research, les investissements qu’elle nécessite ont un effet dissuasif pour les entreprises. Celles-ci doivent se tenir au courant des avancées pour réfléchir dès à présent aux possibilités d’intégration, afin d’être prêtes pour le jour où cette technologie sera plus accessible. »

Le tourisme de masse versus la réalité virtuelle

La réalité virtuelle offre la possibilité de voyager dans le monde entier sans danger, autant pour le visiteur que pour le lieu visité. Plusieurs régions et monuments historiques deviennent inaccessibles pour des raisons de sécurité, mettant en péril l’économie de pays entiers. D’autres sites comme Venise, l’Île de Pâques ou les Galapagos pour ne nommer que ceux-ci, croulent sous un afflux de visiteurs qui met en danger des écosystèmes fragiles.

Pourrons-nous réussir à diminuer grandement la pression exercée sur l’environnement en utilisant davantage la réalité virtuelle pour voyager?

Quelques exemples d’utilisation de la réalité virtuelle

Mais qu’en est-il exactement de l’utilisation de ces technologies? En l’espace de deux ans, de nombreuses utilisations de ces technologies ont émergé dans l’industrie du tourisme et ce n’est qu’un début. Voici quelques exemples d’utilisation de la réalité virtuelle qui saura certainement vous inspirer.

Une borne en libre-service de Timescope : installée en face de la Bastille à Paris depuis 2016, l’utilisateur est transporté dans le temps, aux 15e et 18e siècles, quand le château de la Bastille était encore présent. Grâce à cette borne, le visiteur est immergé dans ce lieu historique et vit une expérience culturelle et pédagogique fort intéressante.


 

MK2 VR : est le premier lieu permanent dédié à la réalité virtuelle à Paris qui a ouvert ses portes à la fin de l’année 2016. MK2 VR est un espace de culture et de divertissement qui offre une douzaine d’expériences immersives allant des jeux vidéos à des simulations, du film d’animation au documentaire. MK2 VR.com

The Void : est un parc d’attraction intérieur aux États-Unis qui représente ce que pourrait être le divertissement du futur. La simulation est poussée jusqu’à intégrer des éléments naturels tels que la pluie, le fumée ou le vent. Ce type d’installation a son lot de défis techniques ce qui explique qu’encore très peu d’entrepreneurs se soient lancés dans cette aventure. Voyez les réactions des utilisateurs The Void et imaginez le potentiel de ces technologies.


 

Un système de réservation de voyages en ligne via un casque de RV : Amadeus planche sur un projet de réalité virtuelle par l’entremise de sa filiale, Navitaire.


 

Expédia a lancé un prototype de service de réalité virtuelle : équipé d’un casque de RV, l’utilisateur peut explorer les chambres d’hôtels et les balcons. Le géant du e-commerce Expédia a lancé de nombreuses initiatives en s’associant à différents partenaires. Désormais, il est possible de visiter virtuellement des hôtels via une application, une vidéo 360° (Virtual Flam) ou bien de visiter San Antonio via un film 360°.

WideWebVR.com : est une jeune « start up » française qui met ses connaissances en matière de réalité virtuelle au service du secteur du tourisme. Elle propose entre autre, une plateforme permettant d’enrichir vos contenus 360° et de les publier facilement sur le web, sans aucune compétence en codage. Elle met aussi à votre disposition une librairie de vidéos 360° contenant de superbes vidéos RV sur les activités de plein air, sous-marines, les sports et paysages. Ça pourrait vous inspirer!

L’Office du tourisme d’Australie : propose via sa chaîne YouTube, une vidéo à 360° permettant de visiter les régions du pays. Il suffit de rechercher sur YouTube « 360 : Australia’s Aquatic & Coastal Experiences » pour dénicher quelques magnifiques vidéos 360° ».


 

La Nouvelle-Calédonie : a mis en place un jeu en réalité virtuelle sur le web et sur sa chaîne YouTube des vidéos 360° « New Caledonia Tourism 360 ».

Roundme : est une application IOS pour découvrir le monde en réalité virtuelle et permet de visiter un nombre conséquent de places. Après avoir téléchargé l’application, il ne suffit que d’enfiler le casque pour smartphone IOS et vous pourrez choisir votre destination.

Les Hôtels Marriott sont très avant-gardistes : En 2014, ils lançaient « The Teleporter », une nouvelle expérience de voyage en réalité virtuelle totalement immersive 4D. À l’intérieur du téléporteur, on est transporté directement à Maui et on a réellement l’impression d’y être. Le téléporteur permet de ressentir la chaleur du soleil sur son visage, de sentir le vent dans ses cheveux, de sentir le sol trembler sous ses pieds et de sentir une bruine provenant de la mer sur la peau. Même un odeur viendra tromper vos sens! En 2017, Marriott dévoilait une plateforme de tourisme virtuel au Mobile Congress. Bref, Marriott a un grand pas d’avance sur ses concurrents à cet égard.

The Teleporter

Austrian Airlines : permet de visualiser l’intérieur des avions en 360° grâce à myPanorama et la SNCF développe une application VR Proof of Concept pour la préparation des voyages.

Pour ne nommer que ceux-ci. Bien que la technologie ne soit qu’à ses premiers balbutiements, elle est déjà un gage d’un avenir prometteur qui saura certainement nous étonner.

Conclusion

Maintenant, la question n’est pas de savoir si le tourisme virtuel va exister, mais quand? Et sous quel modèle économique? Quels seront les réels impacts du développement de ces technologies dans l’industrie du tourisme?  Est-ce que la réalité virtuelle et augmentée aura un réel impact sur la protection de l’environnement, deviendra t-elle une alternative pour contrer le tourisme de masse? Et vous, voyageur du futur, pensez-vous devenir un adepte?

Liens utiles et références

Tourismexpress.com / La réalité virtuelle dans le tourisme : une réalité bien réelle!

Realite-virtuelle.com / Le magazine de la réalité virtuelle et augmentée.

Odoxo.fr / La réalité virtuelle pour promouvoir le tourisme

Tourmag / La réalité virtuelle à l’assaut du secteur du tourisme.

Veilletourisme.ca / La réalité virtuelle se déploie dans le tourisme.

Agoravox.fr / La réalité virtuelle, avenir du tourisme?

WideWebVR.com

Mbamci.com / Technologue haptique

Blog.ipedis.com / Technologies haptiques

 

2 thoughts on “Voyager à travers le monde virtuellement, bientôt à notre portée!”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.